2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 10:53

planfetehermione.jpg

 

Vendredi 3 avril :

autour de 17h : VOILE AVIRON DANS LES PERTUIS
Entrée dans le bassin des chaluties des bateaux qui vont participer à la parade nautique.
NB : J'y serai à bord de Clarense de mon ami Sébastien durant tout le WE venez faire un tour à bord ;-).

le soir : INAUGURATION OFFICIEL DU NOUVEAU MUSEE MARITIME

Samedi 4 avril :


10h30 à 12h30 : ATELIER MATELOTAGE AU MUSEE MARITIME

11h : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
L'appel du large par la compagnie Carré blanc sur fond bleu

12h : LE BANQUET MARITIME
Sur le plateau nautique, les comités de quartier dressent le couvert autour des produits de la pêche rochelaise
pour fêter l'Hermione. On retrouvera là tous les ingrédients qui font la réussite de l'habituelle fête du port de pêche,
dont l'animation musicale avec Jean-Marc Desbois en maître de cérémonie, les fanfares du Snob et de La Clique sur Mer et, en fin d'après-midi, le bal populaire animé par Michel Macias Quintet.

A partir 14h jusqu'à lundi : RENCONTRES avec JOSHUA
Sur son BER, entre Galeries du Musée et Slipway. Les travaux se poursuivent tout le week-end...

14h : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
Escale buissonière par la compagnie La valise de poche

14h à 15h : CHANTS et INSTRUMENTS de la MER
Les Z'AMIS se produiront sur l'aire de pique-nique du Musée Maritime face au Carré des Amis

15h : PARCOURS THEATRALE AU MUSEE MARITIME
L'appel du large par la compagnie Carré blanc sur fond bleu

De 15h à 16h : RENCONTRE avec DAMIEN
Pose de la 1ère latte du3ème et dernier pli d'acajou moulé.
Rendez au chantier TechniYachtsPinta sur le plateau.

16h : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
Escale buissonière par la compagnie La valise de poche

16h30 à 18h30 : MUSIQUE AU MUSEE MARITIME
intermèdes musicaux par le quatuor à cordes Ouîe fine.

20h : ILLUMINATIONS DE L'HERMIONE
L'Hermione s'illumine à la tombée de la nuit Eric Le Collen habille la frégate de lumières,
les éclairages produisant des tableaux magiques,
soulignés en musique par une déambulation de Ulik & Le Snob.

Dimanche 5 avril :

10h30 à 12h : JEU DE PISTE AU MUSEE MARITIME
Pour les enfants, chasse aux noeuds marins.

11h00 à 12h : SPECTACLE MUSICAL AU MUSEE MARITIME
En passant par La rochelle par Jean Marc Desbois.

11h30 : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
L'appel du large par la compagnie Carré blanc sur fond bleu

14h00 à 15h : SPECTACLE MUSICAL AU MUSEE MARITIME
En passant par La rochelle par Jean Marc Desbois.

14h30: PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
Escale buissonière par la compagnie La valise de poche

15h : LA PARADE NAUTIQUE
Lady Trix, Rose Noire et beaucoup d'autres, une quarantaine de yachts classiques et bateaux traditionnels
se montrent tout le week-end dans le bassin des Chalutiers. A 16h30, ils sortent en parade du bassin vers le chenal, puis effectuent une boucle à l'intérieur du Vieux-Port.

20h : ILLUMINATIONS DE L'HERMIONE

lundi 6 avril :

10h30 à 12h30 : ATELIER MATELOTAGE AU MUSEE MARITIME

11h30: PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
Escale buissonière par la compagnie La valise de poche

14h : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
L'appel du large par la compagnie Carré blanc sur fond bleu

14h à 16h30 :  CHANTS et INSTRUMENTS de la MER
Sur la grande scène sur parking du Vieux Port, tous les groupes de la Godaille et final en grand bœuf !

14h30 à 16h30 : ATELIER MATELOTAGE AU MUSEE MARITIME

15h: PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
Escale buissonière par la compagnie La valise de poche

16h : PARCOURS THEATRAL AU MUSEE MARITIME
L'appel du large par la compagnie Carré blanc sur fond bleu

16h30 : MANŒUVRES DE LA CHALOUPE DE L'HERMIONE
La chaloupe, embarcation de 12 m, transportera une petite pièce d'artillerie, un pierrier, qui sera hissé sur le navire.

 

IMPORTANT : c'est informations ne sont pas exhaustives et à vérifier dans les programmes suivants :

Programme du MUSEE MARTIME

Programme des AMIS DU MUSEE

Programme officiel de la FETE DE L'HERMIONE

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 14:30

best-off-WATSON-a-bord-de-COLUMBUS.jpg

 

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 18:00

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 23:48

ACTUTERLINALABARREDEVENDREDI13.jpg

Cliquez sur les images pour voir le reportage de l'INA : ci-dessus l'édition de 1972 et ci-dessous celle de 1976

TERLAINDEPARTTRANSAT1976.jpg

 

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 15:56

GAHINETALAVHF.jpgVoilà la transat AG2R la mondiale touche à sa fin. Et sauf accident de dernière minutes, le duo MEILHAT/GAHINET sur leur figaro SAFRAN-GUY COTTEN est en passe de remporter l'épreuve.

J'ai eu la chance d'interviewer Gwénolé GAHINET en janvier dernier.

Ce type est d'une gentillesse, d'une modestie, d'un talent et d'une élégance extrème.

 A déguster en cliquant sur le logo ci-dessous.


NB : il s'agit d'un enregistrement brut sans montage et de plus réaliser en fin de fiesta...donc merci de bien vouloir excuser sa qualité sonore.

 

boutonplayaudio

 

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 23:33

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 23:00

reccordarmelthomaLionel.jpg

Pour fêter les 25 ans de sponsoring voile de Banque pop  Armel Le Cléac'h, alargement battu jeudi soir le record de la Route de la Découverte en solitaire : 

A la barre du maxi-trimaran Banque Populaire VII, il a  mis 6 j 23 h et 42 min entre Cadix (Espagne) et San Salvador (Bahamas),.

Le Cléac'h a amélioré de 1 j 16 h et 24 min le précédent record (8 j 16 h 07 min), établi par son compatriote Francis Joyon en février 2013.

Le skipper de Banque Populaire VII (315 m) a parcouru les 3.884 milles (7.193 km) à la moyenne de 23,16 nœuds (42,8 km/heure).

Le Cléac'h, 36 ans, deuxième des deux derniers Vendée Globe (2009 et 2013), était parti de Cadix le 23 janvier. Lundi, il avait battu le record de la plus grande distance parcourue en 24 heures à la voile en solitaire (682 milles soit environ 1.263 km), améliorant son propre record de la veille (677 milles).

Jeudi à San Salvador, le navigateur finistérien s'est aussi offert le luxe de battre de 11 h et 16 min le record du Français Franck Cammas et son équipage sur la Route de la Découverte, réalisé en 2007 sur le même bateau, alors baptisé Groupama 3.

La Route de la Découverte, ou Columbus Route, retrace le parcours historique de Christophe Colomb du 3 août au 12 octobre 1492 entre Palos de la Frontera, à proximité de Cadix, et Guanahani, baptisée San Salvador par le navigateur, via l'archipel des Canaries.

Ce nouveau record doit maintenant être homologué par le World Record Sailing Speed Council (WRSSC).

[Extrait d'un article de la Nouvelle République]

 

Thomas Coville renonce à son tour du monde en solitaire sur SODEBO :

Joint au téléphone ce soir : "J’ai un super bateau, je me sens parfaitement en phase avec lui.  Aujourd'hui, les fichiers nous confirment que, même en descendant très Sud dans l’océan Indien, et c'est ce que nous proposent les routages, on est moins rapide que Francis (Joyon). Mise à part le retard à Bonne Espérance puis celui que l’on aurait pu prendre dans l’Indien, nous aurions été au-delà des limites que nous nous étions fixées en terme de sécurité. Les routages m’imposaient d’aller slalomer entre les glaces au sud des iles Kerguelen avec le risque de me mettre en danger mais d’impliquer aussi d’autres personnes en cas de pépin. Je ne suis pas une tête brulée. Il faut savoir composer avec la performance, le professionnalisme et la sécurité. Je n’ai pas envie de m’entêter par orgueil. Je représente une entreprise, Sodebo. Je me dois d’être honnête et responsable pour ceux qui me font confiance. Le plus difficile est de prendre la décision. J’ai pris un immense plaisir à venir jusqu’ici. J'ai ce bateau dans la peau. Je me sens bien. Je me suis régalé à faire tout ce que j'ai fait". 

[Extrait du site ACTUNAUTIC.com]

 

Après le chavirage du Prince de Bretagne de Lionel LEMONCHOIS dans sa tentative de le record de la Mauricienne ralliant Port-Louis en rade de Lorient et Port-Louis dans l’archipel des Mascareignes (détenu depuis 2009 par Francis JOYON ), le sauvetage s'organise :

Comme prévu, à 7 heures ce matin (10h, heure française), Fred Le Peutrec, Patrice Richardot, Gurloës Merrien et Quentin Monégier ont atterri à Rio de Janeiro, au Brésil. Dès leur arrivée, ils ont été pris en charge par leur contact sur place. Ils s’activent actuellement pour rassembler tout le matériel nécessaire au rapatriement du Maxi80 Prince de Bretagne et de son skipper.

En parallèle, à Lorient, Arnaud Aubry boucle les dernières formalités pour la location du remorqueur qui devrait larguer les amarres demain afin de se rendre sur zone (zone que théoriquement, il doit rallier en cinq jours) et évalue, en collaboration avec le cabinet d’architecte VPLP, l’ensemble des solutions possibles pour procéder au retournement du bateau en mer. Pour sa part, Lionel Lemonchois, qui se trouve, rappelons-le, à plus de 800 milles au large du Brésil, par le travers de l’île Trinidad, a passé une partie de la journée d’hier dans l’eau afin de dégager ses voiles. Aujourd’hui, il continue de travailler à la sécurisation de sa plateforme.

[Extrait du site voile princedebretagne.com]


 

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 23:00

olivieravrametsandrine.JPG"Aujourd'hui, le premier jour du reste de ma vie ... après la mini. Je quitte le CA de la classe Mini après 5 ans comme administrateur dont 3 ans de Président. Merci a tous, adhérents, coureurs, administrateurs, Sandrine, Annabelle, pour toutes ces belles rencontres et ses défis relevés ensemble. Longue vie a notre belle Classe mini et a son esprit si singulier. JIB, bien venue au club! A très vite ..." Extrait du facebook d'Oliver AVRAM

 

boutonplayaudio

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 21:30

BernardNARDINetolivieravram.jpg"Douarnenez Courses a été créée le trois février 2012 pour répondre à l’appel d’offre de la Classe Mini pour organiser les deux prochaines éditions de la Mini Transat en 2013 et 2015.

Grâce à la mobilisation de tous les clubs (SRD, Winches Club, Douarnenez Voile) et des associations (Temps Fête, Fédération Maritime, Atlantic Yacht Club……) ainsi que de la municipalité, Douarnenez a gagné, non sans une certaine fierté, permettant à cette épreuve mythique de retrouver les terres bretonnes.
  Photo Jacques VAPILLON
Douarnenez Courses a donc la charge d’organiser cette manifestation mêlant aventure humaine et sport de haut niveau. Après un début ‘par mer agitée’, Le Président, Bertrand Nardin, a été élu lors du Conseil d’Administration du 9 juillet 2012. Il était dès lors indispensable de se mettre au travail collectivement, de nouer ou renouer des liens avec tous les partenaires (Ville de Douarnenez, Conseil Général du Finistère, Chambre de Commerce et d’Industrie, Région Bretagne FFVoile et Classe Mini) pour organiser cette Mini Transat." EXTRAIT DU SITE MINITRANSAT.FR

 

boutonplayaudio

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 20:00

GOPR0350.JPG

AG-classe-mini-douarn.jpg

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 09:35

pogos.jpg

"Alors que les Nacira 650 ont trusté les premières places de la Mini-Transat 2013, le chantier Structures de Combrit Sainte-Marine propose un nouveau modèle en remplacement du Pogo 2, qui n’était plus construit en France depuis 2009. Avec ce nouveau plan Guillaume Verdier, Christian Bouroullec veut relancer la construction des Minis de série qui avaient du mal à s’imposer ces dernières années. Explications…" Lire l'article sur le site de Voiles et Voiliers

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:12

minitransat2013arriveejeanloup.jpgOn dit des basques qu'ils sont taiseux. Jean-Loup Chenard en est le contre-exemple parfait. Entre deux blagues solides, il a livré une belle histoire humaine, de celle qui font rêver.

Sensations fortes

« J’y suis allé au sud. C’est dans le sud qu’il ya des bonnes nouvelles, tu parles ! Ce qui m’est arrivé ? Une traversée de l’Atlantique en solo…

Des bons souvenirs : là ces trois derniers jours sous spi, j’ai allumé. Je n’ai pas beaucoup dormi, car on ne pouvait pas vraiment lâcher la barre. D‘ailleurs, j’ai lâché une fois la barre et je suis parti à l’abattée. L’écoute de spi a surpatte sur le winch central sur lequel était fixée la drisse de spi. Je me suis entendu hurler : « coupe la drisse ! » La première nuit, je me suis trouvé avec la pile à combustible dans la crash box… »

Gérer le manque de nourriture

« J’ai perdu un peu de poids. Je n’ai pas écouté ma mère, j’avais pour 23 jours de nourriture. Un soir, je me suis retrouvé avec quelques friandises qui restaient. Je me posais la question du rationnement et du coup, j’ai tout bouffé d’un coup. Comme çà, le problème était résolu. »

Les dents de la mer

« J’ai vu plein d’animaux, des dauphins, des requins, des dorades qui sont venus jouer avec le safran. Il y en a même une qui s’est fait bouffer par un requin sous mes yeux. C’était comme dans les films : tout à coup, tu vois l’aileron qui apparaît et pfiou… un gros bouillon, plus de dorade. »

Démâtage évité de justesse

« J’ai cassé la vis qui tient le haubanage. C’était de nuit, je m’apprêtais à virer et le bateau est monté dans une vague et tout d’un coup, tout a lâché sous le vent. La vis s’était cassée. Et là miracle, je regarde dans ma trousse à outils et j’avais juste la vis qui faut. J’avais dû l’oublier à l’occasion du chantier d’hiver. »

Y revenir

« J’ai été servi au niveau émotions, c’était génial. C’est un truc de malade. Déjà, dès le départ, c’était n’importe quoi, mais c’était sympa, ça allait vite. La deuxième nuit, j’étais sous code 5 et deux ris dans la grand-voile, j’étais dans le duvet à l’intérieur et j’entendais le bateau. Il y a plein de fois où je me suis dit, il faut que je reparte ; je vends le bateau et je rachète un proto. »

Extrait du site officiel minitransat.fr

 

L'album de l'arrivée de Jean-Loup Chenard est en ligne ici.

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 12:42

minitransat2013-arriveearnaudgentien14eme.jpgEn pleine forme comme s’il venait de faire une balade en baie de Pointe-à-Pitre, Arnaud Gentien ne donnait pas le sentiment d’avoir souffert particulièrement d’une traversée que nombre de coureurs avaient qualifiée de rude ou pire. Il est allé au bout de son rêve, c’est essentiel.

La fin de course : « Pendant trois jours, on a eu du sud-ouest, les alizés bretons, un vrai bonheur ! Venir dans les alizés pour faire du près, c’est un comble. Le seul avantage, c’est que quand on prend une vague, elle est chaude. »

Météo au feeling : « Depuis les Canaries, je n’ai pas de BLU. Donc, j’ai tout fait au feeling et quand je croisais des plaisanciers ou des cargos, je leur demandais une météo. Tous m’annonçaient du nord-est ce qui m’a incité à pousser dans l’option sud, alors que c’était au nord que ça passait… Dommage. »

Les alizés aux abonnés absents : « On est un peu dans la frustration. Plusieurs fois, on a cru que ça y était, qu’on était dans les alizés et puis non. Mais sinon tout allait bien. J’ai cassé pas mal de petites choses, mais j’ai tout réparé au fur et à mesure. Sauf la balise : là, je l’avais mauvaise. Je sais à quel point c’est important pour les gens qui te suivent d’avoir régulièrement des nouvelles. Du coup j’ai fait connaissance avec des cargos, j’ai trois rendez-vous apéro à Sainte-Lucie le mois prochain avec des plaisanciers qui ont appelé la direction de course pour donner la position. C’était quand même pas mal, mais je suis vraiment content d’être arrivé. »

Extrait du site minitransat.fr

 


Arrivées de Maxime Sallé et Arnaud Gentien - 8... par minitransat


L'album photo de l'arrivée d'Arnaud Gentien à découvrir ici 

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:14

minitransat2013-arriveearnaudchaigne11eme.jpgArnaud semble encore halluciné d’être rendu de l’autre côté de l’Atlantique, tout heureux de la bagarre qu’il s’est livrée avec Craig Horsfield durant plusieurs jours.

 

Arnaud Chaigne, heureux d'en avoir fini

 

Les derniers jours

« On a vraiment connu des conditions incroyables pour cette arrivée sur les Antilles, des orages, le vent qui passe de 15 à 35 noeuds en quelques secondes, une mer hachée, difficile à négocier. On nous avait promis les alizés, on s’est retrouvé à faire du près. »

 

La concurrence

« Ce qui était sympa, c’est qu’on a toujours navigué proches les uns des autres. C’était finalement assez fréquent que l’on navigue même à vue. C’est stimulant. Après c’était bizarre, j’étais venu pour faire une régate et j’ai passé mon temps à devoir naviguer avec une seule obsession, préserver le bateau. Ce n’est pas tout à fait comme ça que j’imaginais la course.»

 

Le top ten

« Je finis onzième. J’ai essayé d’accrocher une place dans les dix premiers, mais il aurait fallu battre Craig et il est trop rapide. Il mérite amplement sa place.»

 

Extrait du site officiel minitransat.fr



Les arrivées du dimanche 8 décembre 2013 au soir par minitransat

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 18:32

minitransat203-arriveelouissegre.jpgLouis Segré a vécu une drôle d’arrivée. Passant la ligne quand ses camarades de jeu partaient pour une parade devant la darse de Pointe-à-Pitre, il a rejoint la flotte et eu le privilège de voir ses parents le rejoindre à son bord. A 24 ans, il est un des plus jeunes solitaires de cette Mini Transat et n’a guère de doute ; il reviendra

 

Sa course

« J’ai été vexé de devoir m’arrêter à Puerto Calero. Quand on est reparti de Lanzarote, on était dans des systèmes différents des leaders et j’ai vite compris que l’on ne reviendrait pas. On n’a pas eu des conditions vraiment faciles. Personnellement j’ai eu près de sept jours de pétole entre Lanzarote et les Antilles, ce n’était pas ça qui était vendu sur la carte postale de la Mini ! »

 

Le plaisir

« Le fait que cette course était difficile augmente encore le plaisir d’être ici, surtout quand on pense à tous ceux qui ont abandonné. Je suis surtout content de m’être fait plaisir, ce n’était pas forcément gagné dès le début. »

 

L’ennui

« »Pour moi les moments les plus longs, ça a été quand le bateau glissait gentiment avec un peu plus de dix nœuds de vent. A bord tout est facile et tu n’as vraiment rien à faire. Ma sœur m’avait glissé deux bouquins, je les ai dévorés en deux jours. La prochaine fois, j’emmènerai plus de choses pour ces moments-là. Du coup, j’étais presque content d’avoir de la pétole avec des grains, ça faisait du boulot à bord. A la fin, il y en avait même un peu trop, de boulot.»

Amoureux de la Mini

« J’ai déjà envie de refaire une autre Transat. Je ne vais pas la refaire tout de suite, mais j’ai carrément envie de revenir. C’est un beau parcours, de superbes bateaux. J’étais déjà amoureux des Minis, mais là… On va laisser murir un peu de temps. J’aimerais bien que ce soit dans deux ans, mais je crois que ce sera plus. »

Extrait du site officiel de la minitransat.fr

 


Arrivée de Louis Segre (8e Proto) - Samedi 7... par minitransat

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 12:10

minitransat2013nicolasboidevezzi

 Le septième proto de la flotte Mini Transat 2013 est arrivé en Guadeloupe : le 7 décembre. Nicolas Boidevézi (719, Nature Addicts) a coupé la ligne d'arrivée à 11h10m14s TU

 

« J’ai trouvé tout ce que j’étais venu chercher sur cette Transat. » Il arrive au ponton encore sous l’émotion de toucher terre. Il cherche du regard les copains venus l’accueillir, tombe dans les bras de sa famille avant d’étreindre ses potes… Nicolas Boidevezi a l’émotion contagieuse.

 

Jusqu’au bout

« Voilà, c’est ça les vacances à la mer. Ce n’est pas rien d’arriver ici en partant un 13 octobre qui s’est transformé en 13 novembre. Cette Transat aura été technique jusqu’au bout. A la pointe, sous le grain, j’étais en masque de ski… Excellent. »

 

Sa course

« Je suis super content de ma trajectoire, même si je ne l’ai pas encore vue. Je suis vraiment content. J’ai passé un super bon temps en mer. Je regrette juste que la première semaine n’en ait pas duré trois, parce que c’est ça que j’aime. Il fallait passer la porte magique des Canaries en un morceau et à 70 milles de Lanzarote, j’ai cassé mon bout-dehors… C’est une histoire de tête de c…, mais ça me regarde. Les problèmes d’énergie, c’est pareil. Du coup l’escale devenait indispensable. »

 

Retour aux sources

« C’était mon idée, de revenir aux sources. Et bien c’est réussi. Je n’étais plus dans le même système météo que les premiers. Finalement ça a ressemblé au parcours brésilien, de l’alizé après les Canaries, puis comme une traversée du Pot au noir. Au fait Louis Segré, il est loin derrière ? En tous les cas, je suis fier de l’avoir bouclé celle-là. Ça fait vraiment du bien d’être ici.»

Extrait du site officielle de la minitransat.fr


Arrivée de Nicolas Boidevezi (7e Proto... par minitransat

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 03:11

arriveejulinpulve

Julien Pulvé, sixième du classement Cegelec / Eurovia en prototype est arrivé ce mercredi soir. Le skipper MeXT-ICA a eu droit à un accueil chaleureux.

 

"Deux courses en une

« J’ai eu des soucis dès le premier jour. Mon bout dehors qui s’est cassé, ma radio qui est tombée dans l’eau. Mais après Lanzarote, j’ai considéré que c’était un nouveau départ. Je me suis efforcé de bien naviguer et je crois que c’était pas mal. En tous les cas, le bateau va bien, le marin aussi, et c’est super d’être ici en Guadeloupe. »

 

Une arrivée compliquée

« En fait, j’ai perdu mes instructions de course et mon guide météo qui sont passés à l’eau dans un vrac. Du coup, à l’arrivée, j’ai un peu sillonné le plan d’eau, je n’avais pas la position de la ligne. Heureusement que j’avais un peu d’avance sur les gars de derrière ! »

 

Son option nord

« Dès que je tentais d’aller dans le sud, je me trouvais sur un bord un peu bâtard. Du coup, je me suis retrouvé naturellement sur une option plutôt nord. J’arrivais à faire de l’ouest, j’avançais bien, donc je ne me suis pas trop posé de questions. »

 

L’escale à Lanzarote

« J’ai hésité à m’arrêter. Je savais que si je m’arrêtais ma course était morte. J’avais réparé mon bout dehors, mais du coup, je n’avais plus de résine et je n’étais pas trop sûr de moi. Je me suis dit : si je fais 500 milles et que je recasse, c’est pire encore. C’est là que j’ai pris la décision de m’arrêter. Après, c’était une autre course. Mais cette Mini Transat était vraiment dure. Mais qu’est ce que c’est bon d’arriver et de recevoir un tel accueil. »"

Extrait du site officiel de la minitransat

 


Arrivée de Julien Pulvé - Mercredi 4 décembre 2013 par minitransat

 

Ce jeudi soir nous tenterons d'avoir Julien PULVE au téléphone en direct dans l'émission Notre Transat de RADIOCOLLEGE 95.9 FM (Appel à partir de 19h30).

boutonplayaudio

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 06:18

"Bruno Garcia, skipper du 240 Sampaquita, cinquième de la Mini Transat a franchi la ligne à 01h07mn 31s heure locale soit (06h 07mn 31s, heure française). Son temps de course est de 19j 20h 22min 31s."

Photo, vidéo et texte extrait du site officielle de la mini-transat

 

INFO NOTRE TRANSAT : Sampaquita est le leader ship du mini n°260 : "Bon pied bon oeil"

 

 

 


Arrivée de Bruno Garcia - 2 décembre 2013 par minitransat

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 23:30

20131202_20h00PROTO.jpg

 

NEWS DES ONZE MINISTES DU POLE ROCHELAIS DANS LA VRAIE COURSE :


LES PROTOS :

6ème : Julien PULVE* (802- bateau rouge) à 390 nm de l'arrivée. Benoit MARIE et Giancarlo PEDOTE sont arrivées.

7ème : Nicolas BOIDEVEZZI* (719) à 386 nm de Julien (il remonte vers le Nord qui était donc la route à faire)

9ème  : Louis Segre* (679- en vert sur la carte) à 15 nm de Nico mais bien plus au Sud ce qui semble être maintenant défavorable.

 

Nota : on suit avec attention et intérêt la magnifique course de Rémi FERMIN (741) sur le proto qu'il a construit et qui dervait monter sur le podium de cette mini-transat : RESPECT !

 

Hélas plus en course :  Arthur LEOPOLD-LEGER* (709)- Stanislas MASLARD (850)

 

20131202_20h00SERIE.jpg

LES SERIES :

 

12ème : Arnaud CHAIGNE* (529- en rouge sur la carte) à 763 nm du leader Aymeric BELLOIR (810- en rouge)

20ème (?) Arnaud GENTIEN* (488) toujours non localisé sur la carto car sa balise ne marche plus mais qui a signaler sa position à 20h00 à un cargo : cela le situe au Sud D'Arnaud CHAIGNE à peu près au niveau du proto rose le plus au sud (celui de Maxime SALLE (348) .

26 ème : Jean-Loup CHENARD (603) à 346 nm d'Arnaud CHAIGNE.

 

 

Hélas plus en course :  Arnaud ETCHANDY (739) - Yann LE PAUTREMAT* (483) - David GENEST ( 511)

 

* : skippers qui ont eu le temps et la gentillesse de participer à l'émission NOTRE TRANSAT qui fête cette semaine  sa première année d'existance.

 

Quelques petites nouvelles de la régates virtuelles : je sais ça n'a rien à voir 

Le bateau de ma mère "Briselarme" (sigle vert sur l'image) est encore en course mais plus très loin de l'arrivée... courage maman !

20131202_23h00VR-BRISELARMEsatellite.jpg

A 20h00 ce soir 1300 bateaux virtuels des 43 302 inscrits avaient franchis l'arrivée. Combien finiront à Pointe-à-Pitre ?


ANNECDOTE : Le bateau qui se rapproche le plus du temps de Benoit MARIE 18j 13h 2min 8 s (pour 18j 12h 1 min et 5s pour Benoit) se nomme DAEG33 et finit 768 ème.

 

ET UNE INVITATION POUR FAIRE LA FIESTA !!!

INVIT-VR-SALONNAUTIQUE.jpg

IMPORTANT : pour bénéficier de cette invitation de VIRTUALREGATTA, il vous faut au préalable vous inscrire à la course specialement organisée pour cette occasion (en cliquant sur l'image ci-dessous) :

VRNEWPORT-LORIENT.jpg

Et dites bien que vous venez de ma part



Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 13:24

transatJVlouisetstephalarrivee.jpg« Les îles ont pimenté notre parcours !

Dixièmes à Itajai, Louis Duc et Stéphanie Alran ont réalisé un superbe parcours et remplissent les objectifs qu’ils s’étaient fixés au départ du Havre : terminer dans le Top Ten. Leur plan Lombard de deuxième génération a été mené tambour battant !

Louis Duc, skipper du Class40’ Phoenix Europe :

« Vingt-cinq jours après être partis du Havre, c’est toujours sympa de mettre pied à terre ! Et on est super contents de finir dans les dix premiers parce que ce n’était pas évident au départ. Mais on a su gérer nos petits problèmes, et se battre pour garder à distance les trois-quatre bateaux qui nous suivent… C’était une longue transat en termes de distance parcourue, mais en temps ce n’est pas si long puisqu’on a très vite touché des vents puissants et portants. J’ai trouvé qu’on ne s’est jamais ennuyé parce que tous les deux jours, il se passait quelque chose. Nos choix de route ont été faits en grande partie en fonction des voiles qui nous restaient : sans petit spinnaker, nous n’aurions pas pu suivre la trajectoire des leaders. En plus on a vu qu’il y aurait peut-être une petite panne d’alizés au large… »

Stéphanie Alran, co-skipper du Class40’ Phoenix Europe :

« J’ai l’impression qu’on s’est quitté hier : le parcours était hyper varié et notre option dans l’Est nous a fait passer entre les îles. Cela a pimenté notre périple ! Même si aux Canaries et au Cap-Vert, on est passé de nuit… Côté avarie depuis Ouessant, nous n’avons plus d’axe de vit de mulet : la bôme est ainsi plantée sur le pont avec des bouts. On ne voulait pas s’arrêter. C’était une belle transat ! »"

Extrait du site officile de la course

boutonplayaudio

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 22:46

minitransat2013benoitmarie1er.jpg"Le skipper de benoitamarie.com a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre, à 17h 46mn 05s heure locale soit (22h 46mn 05s, heure française).
Son temps de course est de 18j 13h 01mn 05s. Sa vitesse moyenne sur le parcours est de 8.25 nœuds.

C’est la première victoire de Benoît Marie sur une grande course en solitaire. En deux ans, sa progression a été linéaire. Considéré comme un sérieux outsider au départ de Douarnenez, Benoît Marie a démontré qu’il avait toute sa place dans la cour des grands."

Extrait du site officiel de la course

boutonplayaudio

 

thierryreporterauVG.jpgUne petite annecdote perso sur Benoit Marie :

C'était aux Sables d'Olonnes à l'arrivée du Vendée Globe. Je m'y baladais avec un micro pour RADIOCOLLEGE. C'est sa mère me prenant pour un journaliste (et moi pour une attachée de presse) qui m'a gentillement donnée sa carte de visite et ma dit tout le bien qu'elle pensait de benoitmarie.com !

Ensuite je me souviens d'un truc rigolo :  On était monté avec Benoit sur le podium du Vendée Globe tout juste deserté par Armel LE CLEACH, pour simuler une interviews. Nico (Nicolas BOIDEVEZZI) qui était présent doit avoir la photo.Helas cela faisait alors longtemps que mon magneto n'avait plus de piles et je n'ai donc aucune trace de joli moment de franche rigolade !

En tout cas chapeau Benoit ! Tu sais maintenant ce qu'il te reste à faire


Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 18:35

transatJV2013yJCCASOalarrivee.jpg"PAS UN SEUL TEMPS MORT :

A l’issue de 22j 10h 26’ 47’’ de mer, Jean-Christophe Caso et Aymeric Chappellier (Groupe Picoty) se sont emparés ce dimanche de la cinquième place de la Transat Jacques Vabre. Impressions à chaud…

Jean-Christophe Caso, skipper du Class40’ Groupe Picoty :

« Superbe bagarre, avec Watt & Sea et SNCF Géodis ! Même si Yannick et Aurélien avaient un petit temps d’avance au passage du cap Frio, on y a cru jusqu’à l’arrivée. Et avec Fabrice et Armel, on n’a pas arrêté de croiser et décroiser… Génial : on est à vue depuis le Pot au Noir au presque, depuis dix jours : c’est dingue ! Avec quatre milles d’écart sur plus de 5 500 milles : ça ne fait pas grand-chose sur 22 jours de mer. Il y a toujours eu de la pression avec ces concurrents à portée, même si les trois premiers se sont rapidement échappés, il y a eu du match dans chaque groupe suivant. Je crois que c’est la Transat Jacques Vabre la plus disputée en Class40’ depuis qu’ils sont acceptés au départ. Chaque tandem a dû tout donné pour se démarquer et se départager. Et en plus, les conditions ont été plutôt musclées dès le passage de l’Espagne : pas un seul temps mort ! Et toujours en bâbord amures : on a dû faire 95% sur le même bord ! Incroyable… »

Aymeric Chappellier, co-skipper du Class40’ Groupe Picoty :

 « Intense ! Pas beaucoup de temps pour se reposer. Le portant à fond les ballons sous spinnaker avec des passages de grains où le vent monte de 10-15 nœuds, parfois jusqu’à 35 nœuds sous voilure maxi ! C’est incroyable. Il y a des journées où nous ne faisions que dormir, manger, barrer, manœuvrer. Pas le temps de faire autre chose, même la dernière nuit où il a fallu encore mettre du charbon. On n’a jamais poussé autant les Class40’ : on voit d’ailleurs que certains ont explosé leurs voiles. Nous au moins, on a tout : on a réussi à les réparer. J’ai pris bien soin de JC parce qu’il est sous antibiotiques depuis dix jours à cause de son pied… »

"

Extrait du site officiel de la course

 

boutonplayaudio

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 12:28

transatJV2013yannickbestavenalarrivee.jpg"Après 22j 08h 14min 46s de mer, Yannick Bestaven et Aurélien Ducroz (Watt and Sea-Région Poitou Charentes) se sont emparés ce dimanche de la quatrième place de la Transat Jacques Vabre. Impressions à chaud.

Yannick Bestaven, skipper de Watt and Sea-Région Poitou Charentes :
« C’était une transat difficile, usante. Il n’y a pas beaucoup d’options tactiques sur ce type de parcours Nord-Sud. C’est une course de vitesse au cours de laquelle il faut être tout le temps à fond. Nous avons eu des conditions soutenues, souvent plus de 20 nœuds. Comme d’autres concurrents, nous avons explosé des spis. Cette quatrième place est satisfaisante. Je ne vois pas comment nous aurions pu faire mieux étant donné les potentiels de vitesse des Class40 de dernière génération (GDF SUEZ, Tales Santander 2014 et Mare). Nous avons livré une belle bagarre derrière avec Groupe Picoty et SNCF Geodis. Nous nous sommes arrachés pour cette quatrième place, c’est une petite victoire pour nous. »

Aurélien Ducroz, co-skipper de Watt and Sea-Région Poitou Charentes :
« Il y avait effectivement beaucoup d’air, je n’ai pas une expérience énorme donc j’ai pris sur moi. Barrer avec le grand spi dans 27 nœuds de vent : au début, je trouvais ça chaud ! Mais ça l’a bien fait. Je me suis régalé et j’ai beaucoup appris. Nous avons bouclé un beau parcours, et effectué un beau voyage. Cette lutte pour la quatrième place était stimulante. Je n’avais jamais fait de transat aussi longue, je me demandais comment cela allait se passer en double. Nous avons bien mangé, nous nous sommes rarement mis dans le rouge. Nous étions calés et tout a bien roulé. » "

Extrait du site officiel de la course

 

boutonplayaudio.jpg

Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 11:30

20131126_8h00PROTO.jpg

 

NEWS DES ONZE MINISTES DU POLE ROCHELAIS DANS LA VRAIE COURSE :


LES PROTOS :

6ème : Julien PULVE* (802- bateau rose le plus au nord à la longitude de Louis) à 395 nm de Giancarlo PEDOTE (747- en rouge; Nontons que c'est Julien qui est l'un des bateaux le plus rapide de la flotte !

7ème  : Louis Segre* (679- en vert sur la carte) à 35 nm de Julien mais qui semble vouloir jouer à fond son option sud

9ème : Nicolas BOIDEVEZZI* (719) à 80 nm de julien aussi bien caler au Sud.

Nota : on suit avec attention et intérêt la magnifique course de Rémi FERMIN (741) sur le proto qu'il a construit et qui plonge au Sud pour la gagne !!!! ???

 

Hélas plus en course :  Arthur LEOPOLD-LEGER* (709)- Stanislas MASLARD (850)

 

20131126_8h00SERIE.jpg

LES SERIES :

 

11ème : Arnaud CHAIGNE* (529- en vert sur la carte) à 416 nm du leader Aymeric BELLOIR (810- en rouge)

???ème Arnaud GENTIEN* (488) toujours non localisé sur la carto car sa balise ne marche plus.

24 ème : Jean-Loup CHENARD (603) à 289 nm d'Arnaudauteur de la meilleur performance du jour ! Mais pointé à 0.2 noeuds ce matin... espérons que tout va bien à bord.

 

 

Hélas plus en course :  Arnaud ETCHANDY (739) - Yann LE PAUTREMAT* (483) - David GENEST ( 511)

 

* : skippers qui ont eu le temps et la gentillesse de participer à l'émission NOTRE TRANSAT qui fête cette semaine  sa première année d'existance.

 

 

Position sur Virtualregatta ( juste pour info sans qu'il y ait de comparaison possible) :

20131126_9h00VR.jpg

 

 

"notretransat650" au Sud n'est plus que 75ème et "notretransat" au Nord 273ème  !

A titre d'information, "notretransat650"  possède 325 milles d'avance sur le premier de la vraie course mais 55 milles de retard sur le leader de la course virtuelle.

L'option Nord semble toujours aussi compromise bien que les vents vont devenir plus favorables dans les jours à venir.

Quand au Sud, s'est peut-être encore jouable mais cela semble bien incertain.

En tout cas ce n'est pas actuellement bien brillant et on dégringole toujours au classement général :

20131126_9h00VR-classementgeneral.jpg

 

 

Un petit point sur la Jacques VABRE pour nous remonter le moral 

- Toujours avec mon faible pour détourner VIRTUELREGATTA pour vous raconter des histoires : mon IMOCA "notretransat650" (327ème au dernier Vendée Globe) n'a pas pris le départ de la course. Il s'est transformé en bateau accompagnateur de la mini-transat et en mode convoyage vient de mouiller ce matin dans la baie de Pointe-à-Pitre !

20131126_9h00VR-JVnotretransat650aumouillage.jpg

A noter que dans la vraie mini-transat, le bateau de Benoit PARNAUDEAU son class 40 est accompagnateur de la course et auteur d'un sauvetage.

Bon on va pouvoir débarquer à terre pour participer au préparatif de l'arrivée de la mini

Et avec la ligue de voile de Guadeloupe préparer la "PARADE DES MINI 6.50 du samedi 7 décembre 2013" !!!

( pour info la course virtuelle arrivera dès ce samedi 30 novembre soit une semaine avant cette parade)

 

- Bon mais si "notretransat650" figure à la 66 871ème place de la transat Jacque VABRE 2013, devinez quel est le nom du gringo qui est en tête à 60 milles de l'arrivée ?

Et bien Manu sur "metéo79niort.com" !

20131126_11h26VR-JVmeteo79niort1er.jpg

Mon routeur préféré qui va peut-être gagner sa première course !

En plus il arbore "notretransat.fr" qur sa grande voile


Mais comme dit Jean Le CAM, "ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuer !"

Et "Papi Jean" : on ne chasse plus l'ours de nos jours car c'est une espèce protégée... alors on n'est pas prêt de la vendre sa peau 

PS : on notera que la vraie Jacques VABRE est déjà arrivée comme quoi c'est pas toujours les virtuelles qui vont plus vite !


Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 09:20

20131124_8h00PROTO.jpg

 

NEWS DES ONZE MINISTES DU POLE ROCHELAIS DANS LA VRAIE COURSE :


LES PROTOS :

6ème : Julien PULVE* (802- en vert sur la carte) à 467 nm de Giancarlo PEDOTE (747- en rouge)

7ème  : Louis Segre* (679) à 42 nm de Julienmais qui semble mieux placé plus au Sud

11ème : Nicolas BOIDEVEZZI* (719) à 240 nm de julien

 

Hélas plus en course :  Arthur LEOPOLD-LEGER* (709)- Stanislas MASLARD (850)

 

20131124_8h00SERIE.jpg

LES SERIES :

 

11ème : Arnaud CHAIGNE* (529- en vert sur la carte) à 402 nm du leader Aymeric BELLOIR (810- en rouge)

???ème Arnaud GENTIEN* (488) non localisé sur la carto de ce matin ??? Dans ce cas là, forcément on s'inquiéte et on se précipite sur les "actu" du site officielle de la mini-transat :

"Bonne nouvelle pour Arnaud Gentien (www.diffuselec.com) : ce matin, CLS, l’entreprise de fabrication des balises de positionnement a pu donner une première position approximative de son bateau. La balise est en effet équipée d’un GPS et d’un émetteur iridium. Après enquête, il s’est avéré que l’iridium continuait d’émettre, alors qu’en revanche le GPS ne fonctionnait plus. Par recoupements successifs, il a été possible de déterminer une position d’Arnaud à 14h30 TU (soit 15h30, heure française), par 22°05’ N et 22° 23’ W, soit environ une trentaine de milles dans l’ouest immédiat de Pierre-François Dargnies (We-van.com)."

Nous voilà rassuré !

24 ème : Jean-Loup CHENARD (603) à 222 nm d'Arnaud

 

 

Hélas plus en course :  Arnaud ETCHANDY (739) - Yann LE PAUTREMAT* (483) - David GENEST ( 511)

 

* : skippers qui ont eu le temps et la gentillesse de participer à l'émission NOTRE TRANSAT qui fête cette semaine  sa première année d'existance.

 

 

Position sur Virtualregatta ( juste pour info sans qu'il y ait de comparaison possible) :

20131124_9h00VR-briselarme.jpg

 

"notretransat" n'est plus que 401ème !

Comme nous avions deux bateaux en course, nous avions choisi d'en engager un vers une option Nord : ce qui était osé mais pouvait être gagnant à un moment (c'est le bateau en vert en tout en haut et à gauche de la carte).

Rappelons que le bateau est barré par Emanuel MOREAU : "meteo79niort.com"

 

Entre le virtuel et le réel : Toujours la recherche de convergences.

- Aujourd'hui je vais vous parler du bateau de ma maman !

Il s'appelle "Briselarme" ce qui est un fort joli nom mais ne me demandez pas pourquoi il s'appelle comme ça ?

Toujours est-il que si je vous en parle aujourd'hui c'est qu'il se situe quasiment à la même postion que les deux leaders de la vraie course en PROTO !

Ce qui vous permet de caler les cartes entre les courses réelles et la virtuelle.

Imaginer ma mère sur l'atlantique à bord d'un mini 6.50 en tête de la vraie course me plonge dans un océan d'interrogations métaphysiques

En tout cas elle fait une superbe course car son "Briselarme"' est un bateau SO comme on dit dans notre communauté, c'est à dire un bateau "Sans Option", certes gratis mais moins rapide et beaucoup plus exigeant à barrer !

 

- Sinon Richard MERIGEAUX commente jeudi dernier la mini-transat (et la transat Jacques VBRE) dans la 46ème  émission "Notre Transat "de RADIOCOLLEGE ( A écouter à partir de la 35ème minute de l'émission)


Repost 0
Published by notretransat650.fr - dans Actualités de la mer
commenter cet article