31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 06:12

Ce qu'il y a de bien avec la navigation virtuelle, c'est que l'on est parfois amené à réviser sa géographie. Donc... (selon WIKIPEDIA revisité.)...

Beauchêne est l'île la plus isolée des Malouines. Elle est inhabitée et mesure environ 5 km2.

Elle est divisée en 2 parties reliées par un isthme sablonneux : une partie sud avec une colline de 82 mètres de haut et une partie nord-est avec des barres rocheuses.

Il existe un mouillage naturel sur la partie orientale mais utilisable seulement par beau temps.

Gravure de 1833 d'une chasse aux phoques sur l'île Beauchêne.

Gravure de 1833 d'une chasse aux phoques sur l'île Beauchêne.

Histoire :
La découverte officielle de l'île en 1701 par Jacques Gouin de Beauchêne, (né à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le  et mort dans cette même ville le , qui est un célèbre corsaire, navigateur et explorateur français.

Après une croisière fructueuse le long de la côte du Chili et du Pérou, visitant les îles Galápagos. Sur le chemin du retour, il passe le cap Horn, le 9 janvier 1701. Dix jours plus tard, il découvre l'île qui porte son nom, l'île Beauchêne au sud de l'archipel des îles Malouines.

Il est le premier français à franchir le cap Horn d'Ouest en Est !

Ensuite (voir gravure) des chasseurs de phoques essayèrent de s'y établir, sans succès.

En 1834, l'Américain McArthur y fit débarquer une centaine de personnes, conduisant à la disparition des lions de mer (revenus depuis).

L'île est actuellement inhabitée mais il subsiste des ruines d'un groupe de maison des années 1830, sur la partie occidentale de l'île.

La première expédition scientifique débarqua sur Beauchêne en 1951 par hélicoptère, y restant un mois.

Durant la guerre des Malouines en 1982, se trouvait une épave d'un navire argentin sur des rochers juste au sud de l'île. Des soldats britanniques y séjournèrent aussi durant 4 semaines.

Flore et faune
L'île est une réserve naturelle et est couverte d'« herbe Tussack » (Poa flabellata).

L'île est aussi connue pour sa tourbe, qui se forme ici dix fois plus vite que n'importe où ailleurs dans le monde, sans que ce processus soit encore pleinement expliqué.

 

 

Elle est réputée pour sa colonie d'albatros à sourcils noirs (photo : Erwan GLEMAREC)

Elle est réputée pour sa colonie d'albatros à sourcils noirs (photo : Erwan GLEMAREC)

On y trouve aussi des gorfous sauteurs dans des côtes truffées de grottes.

On y trouve aussi des gorfous sauteurs dans des côtes truffées de grottes.

Le GOLDEN FLEECE de Jérome PONCET y fait (également ) une escale le 26 décembre 2010 : il y a 6 ans jour pour jour.

Céline BLANCARD nous raconte cette expédition sur le site Voiles et Voiliers.

Elle embarque à bord du voilier de Jérôme Poncet, Golden Fleece, avec les membres d'une expédition scientifique. Jérôme - qui fut avec Gérard Janichon le co-skipper du célèbre cotre Damien, dans les années 70 - n'est pas là. Mais Dion, son fils aîné, est à bord.

Puis elle est débarquée sur l'île avec Alastair, ornithologue qui a obtenu une autorisation exceptionnelle,  afin de recenser 300 espèces de petits oiseaux côtiers pendant les quatre jours de l'éxpédition. .

 

C'est à bord de Golden Fleece, solide ketch, que Jérôme Poncet et sa famille écument les mers australes © Céline Blanchard

C'est à bord de Golden Fleece, solide ketch, que Jérôme Poncet et sa famille écument les mers australes © Céline Blanchard

L'île Beauchêne est protégée, elle abrite 103 000 couples d'albatros. (Céline BLANCARD sur la photo)

L'île Beauchêne est protégée, elle abrite 103 000 couples d'albatros. (Céline BLANCARD sur la photo)

Il est bien des façons de passer des lendemains Noël.

Mais me dire qu'à 6 ans d'intervalle, en échouant bien involontairement mon bateau virtuel "monplombier.net" j'ai pu moi aussi découvrir  l'île Beauchêne et cette petite expédition familiale des PONCET.

Noël 2010 à bord de Golden Fleece

Noël 2010 à bord de Golden Fleece

Peut-être aussi, après Gérard JANICHON, aurai-je un jour la chance d'interviewer Jérome PONCET ;-)

Gérard JANICHON au Grand Pavois le 17 septembre 2015

Gérard JANICHON au Grand Pavois le 17 septembre 2015

Pour en revenir (encore) au Vendée Globe virtuel :

Lors de ces 3 heures d'échouage, mon bateau alors lancé à 17 noeuds à perdu 550 places et donc au moins 50 milles nautiques.

Alors en ce dernier jour de l'année, je ne peux m'empêcher de songer que c'est la distance qui me sépare du leader actuel : le bateau suisse "Madalone" !

Et figurez-vous que je le vois la juste devant... oui... c'est la magie de la visualisation 3D une des grandes nouveautés mise en place cette année sur notre jeu fétiche.

 

Une escale de 3 heures à l'ïle Beauchêne le 26 décembre 2016 à bord de "monplombier.net" pendant le Véndée Globe sur VIRTUAL REGATTA
Une escale de 3 heures à l'ïle Beauchêne le 26 décembre 2016 à bord de "monplombier.net" pendant le Véndée Globe sur VIRTUAL REGATTA

Alors avec des "Si"... ;-)

Mais avec des "Si", j'aurai après avoir terminé le vendée globe 2008 : 1535 ème et le vendée globe 2012 : 372ème,..

Après avoir (avec mes complices et amis de VR) gagné la mini-transat 2013 de VIRTUAL REGATTA...

Avec des "Si", j'aurai déjà fait pour de vrai la mini-transat en 2015 et qui sais avec des non moins improbables "Si"... si je ne serais pas en course dans ce vendée globe à la place de DESTREMEAU... mais bon je lui ai laissé bien volontiers ma place :-)

PS : Bon c'est pas tout arrête de fantasmer le plombier va donc préparer ton virement de bord.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Mentions légales

Site :    www.notretransat.fr

Contact : thierry@notretransat.fr

telportable

  06 29 77 40 15

Consultez ce blog depuis votre mobile

directement à l'adresse suivante :

http://notretransat650.over-blog.com/m/